HOME  | WORKS  | TEXTS  | BIO  | CONTACT




WORKS





Going for a walk

2007


- Video installation
5 monitors


Exhibition view, Galerie Marcelle Alix, 2010

« Going for a walk » is a series of 5 short videos whose making stretches over a one-year period. The project was to conduct an interview with an actress, Natasha Black, and then to do a remake of this interview with the same person at 4 different occasions during the year. Film direction elements were gradually introduced from one episode to the other while the interview became more and more rewritten and performed. The shooting always took place in the same scenery, a forest, gradually transforming during the seasons in the episodes of the series. The interview was dealing with the professional experiences of Natasha as a voice actress and a journalist.

Summary

Episode 1: Natasha presents herself and her activities as a voice actress, as well as a journalist for Eurosport. Episode 2: Natasha finds herself trapped inside her own narration. In this remake of the first episode, only the background landscape seems to have radically evolved. Episode 3: The repetition becomes unbearable. Natasha refuses to play once more her own role in an interview that is now transformed into a script, thus causing the outburst of the project’s principle. Episode 4: Actress Oriane Varak takes up the role of Natasha as a sort of body double thus bringing the interview further into fiction. But the repetition dries out all the narrative content. Episode 5: As an epilogue of sorts, this episode takes us back to the place of the shooting without any characters and where the landscape holds presently the leading role.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _



Going for a walk est une série de 5 vidéos  dont la réalisation s’étire sur une année. L’idée de départ était de réaliser une brève interview avec une comédienne, Natasha Black, et de refaire cette même interview avec la même personne 4 fois au cours de l’année, en introduisant progressivement des éléments de mise en scène. Le tournage a eu lieu chaque fois dans le même décor, une forêt, se transformant au fur et à mesure des saisons et des épisodes de la série. L’interview porte sur les expériences professionnelles de Natasha en tant que comédienne de voix-off et journaliste.



Résumé des épisodes

1er épisode : Natasha se présente et nous explique en quoi consiste son activité de comédienne de voix. Elle nous livre quelques-unes de ses expériences et raconte comment elle a travaillé pour Eurosport comme journaliste. 2ème épisode  : Dès le 2ème épisode, Natasha se trouve enfermée dans le bégaiement de son premier récit. Redite du 1er épisode, remise en scène du même, seul le paysage en arrière plan semble avoir évolué brusquement. 3ème épisode  : La répétition devient déjà intolérable. Natasha refuse de “se” rejouer (son texte lui a été fourni) et fait éclater le dispositif de départ dénonçant ainsi sa relative violence et le processus de désappropriation qu’il met en oeuvre  : perte de contrôle de son image mais aussi de son récit. 4ème épisode  : C’est donc une “doublure”, la comédienne Oriane Varak qui reprend le rôle de Natasha et vient ainsi prolonger son récit dans la fiction. Une fiction, mais sans invention : pour la 4ème fois les mêmes histoires sont redites mais sur le ton du jeu. La fiction semble alors contaminer l’ensemble de la série et Natasha Black devient le personnage d’un scénario vide : la répétition épuise complètement le contenu des propos initiaux, le récit s’étiole au fur et à mesure. 5ème épisode  : En forme d’épilogue, cet épisode est un retour sur les lieux du tournage, sans personnage et laisse au paysage le premier rôle.